Cauchemar : les différences entre ceux des hommes et des femmes

Publicité

En analysant les rêves de plus de 500 hommes et femmes, des chercheurs de l'université de Montréal ont constaté de réelles différences.

Publicité

Les cauchemars des hommes ne sont pas les mêmes que ceux des femmes. Quand eux rêvent de catastrophes naturelles (inondations, tremblements de terre, volcans), de poursuites et d'insectes; elles sont plongées dans des disputes avec leur conjoint, se voient humiliées, frustrées et impuissantes. Autre différence : dans les cauchemars de la femme intervient souvent un personnage utile, tandis que l'homme est plutôt seul. Dans le domaine de la sexualité aussi, chacun ne rêvent pas de la même chose. Les hommes s'imaginent avec des partenaires sexuelles qui n'existent pas dans la vraie vie. Les femmes, elles, fantasment davantage sur des hommes de leur entourage (conjoint, ex, collègue, ami). Telles sont les observations faites par les chercheurs Geneviève Robert et Antonio Zadra de l'université de Montréal à partir de 10 000 compte-rendus de rêves de 572 hommes et femmes.

Pourquoi ces différences ?

Publicité
"Le contenu des rêves est lié aux préoccupations d’éveil. Pour les femmes, en moyenne, les dimensions sociales ou interpersonnelles peuvent être émotionnellement plus importantes" a expliqué Antonio Zadra au site Slate.fr. Selon lui, elles seraient plus enclines aux cauchemars parce plus sujettes aux conditions qui les provoquent : dépression, angoisse, stress. Enfin, elles auraient aussi une meilleure mémoire de leurs rêves que les hommes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité