Cancer : une nouvelle solution pour éviter les métastases

Cancer : une nouvelle solution pour éviter les métastases©Fotolia

La compréhension d’un mécanisme de propagation des cellules cancéreuses pourrait fournir une nouvelle piste pour lutter contre les métastases. Décryptage.

Publicité
Publicité

Elles se développent à distance d’une tumeur initiale, et entraînent un nouveau cancer. Les métastases sont redoutables en terme de survie. Mais comment empêcher leur formation ? Des chercheurs en oncologie et en angiologie de l’université catholique de Louvain (Belgique) proposent une réponse à cette interrogation dans un article publié dans la revue scientifique Nature.

Publicité

Bloquer la création de vaisseaux lymphatiques pour immobiliser les cellules cancéreuses

Comme ils le rappellent, les cellules cancéreuses peuvent emprunter deux voies pour se propager dans le corps : les vaisseaux lymphatiques existants ou de nouveaux vaisseaux crées grâce à des signaux envoyés par la tumeur initiale elle-même. Or, selon les dernières recherches de ces scientifiques, la fabrication de ces nouveaux vaisseaux nécessite une grande quantité d’acides gras. "Nous avons démontré qu’augmenter ou empêcher l’usage de gras permettait de contrôler la croissance du système lymphatique", affirme en effet dans un communiqué ScienceDaily le docteur Brian Wong, co-auteur de l’étude. Utiliser des médicaments pour empêcher l’utilisation de ces graisses par le système lymphatique pourrait alors bloquer la création de vaisseaux et donc limiter la propagation des cellules cancéreuses. L’intérêt : si les cellules cancéreuses ne peuvent plus voyager dans le corps, le risque d’apparition de métastase est considérablement réduit.

"Une étape essentielle au développement de médicaments"

"Nos travaux démontrent l’importance de [la] dépendance [des vaisseaux lymphatiques] au gras, et fournissent une étape essentielle au développement de médicaments efficaces pour empêcher le développement excessif du système lymphatiques pendant un cancer", se félicite déjà le professeur Peter Carmeliet, superviseur de l’étude. Mais pour le moment, les chercheurs n’ont travaillé que sur des souris et de plus amples travaux sont nécessaires pour savoir si cette piste pourra s’appliquer aux humains. Prochaine étape pour cette équipe : tester différents inhibiteurs d’utilisation des acides gras sur plusieurs types de cancers pour connaître leur capacité à stopper les métastases.

Vidéo. Comment se diffuse une tumeur ?

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité