Cancer oro-pharyngé : ce qui vous rend plus à risque

Publicité

La société française ORL met en garde contre un facteur de risque dont un tiers des personnes développant un cancer oro-pharyngée seraient atteintes.

Publicité

Le tabac et l'alcool ne sont pas les seuls facteurs de risques importants dans le développement de cancers des voies aérodigestives. La Société française d'ORL met en garde contre les papillomavirus humains oncogènes (HPV), rapporte le site de santé Egora . Selon eux, une étude menée par les laboratoires Papillophar menée sur 350 personnes atteintes d'un cancer oropharynx vient de révéler qu' un tiers d'entre-eux sont porteurs d'un HPV oncogènes.

Détecter la maladie plus tôt

Publicité
Les HPV sont des virus qui touchent les muqueuses génitales (vagin, pénis, utérus...) et causent parfois des infections de la peau. Ils infectent la gorge principalement par des rapports oro-génitaux. Une personne peut être porteuse d'un HPV sans développer de cancer mais le transmettre à une autre qui elle le développera. C'est pourquoi les chercheurs insistent sur l'utilité des vaccins préventifs
Publicité
Selon le Pr Lacau Saint Guily, auteur de l'étude, "la présence de ces HPV est un marqueur prédictif et pronostique, car des cancers HPV+ ont une meilleure évolution", rapporte le site Egora. Détecter ces virus permettrait de pouvoir soigner la maladie à un stade précoce et réduire l’intensité des traitement lourds à effets secondaires importants.
nts.

Vidéo. Papillomavirus : le cancer du col de l'utérus



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité