Cancer du sein : de la lingerie dédiée aux femmes après une ablation

Traitement lourd du cancer du sein, l'ablation mammaire est difficile à vivre pour une femme. Surtout dans son intimité. Atteinte de ce cancer en 2010, Cécile Pasquinelli Vu-Hong a décidé de creer une entreprise de maillots de bain et de nuisettes adaptés aux femmes qui portent des prothèses mammaires.

Publicité
Publicité

"Perruques, foulards... J'ai trouvé les artifices pour masquer ma perte de cheveux. Mais plus possible de se cacher lorsqu'il a fallu me mettre en maillot de bain ou le soir, devant mon miroir, une fois la prothèse déposée." Au Figaro, Cécile Pasquinelli Vu-Hong, 43 ans, explique comment, après son cancer du sein, elle a décidé de lancer sa propre entreprise pour améliorer le quotidien des femmes ayant eu une mastectomie. Si effectivement, des sous-vêtements spécifiques existent en pharmacies pour ces femmes, elles n'ont plus le même plaisir qu'avant d'aller acheter de la lingerie.

Les premiers vêtements conçus pour un port sans prothèses

Publicité
Avec sa marque, Garance, Cécile propose une ligne "balnéaire" pouvant recevoir les prothèses mammaires externes et une ligne "homewear" pour le soir et la nuit avec des pijamas et nuisettes portés sans prothèses. C'est en jouant sur les tissus, les coupes et les volumes que l'effet trompe-l'oeil est réalisé. Et le résultat est très joli. Une belle initiative à saluer d'autant qu'il n'existe aucune marque proposant des vêtements portés sans prothèses pour les femmes ayant eu une mastectomie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité