Cancer du sein : cette photo de citrons peut vous aider à repérer les signes

Cancer du sein : cette photo de citrons peut vous aider à repérer les signes©Worlwide breast cancer

Pour sensibiliser les femmes au cancer du sein, une photo de citron diffusée par l’association Worlwide breast cancer donne une idée assez juste des modifications physiques à surveiller au niveau de sa poitrine.

Publicité
Publicité

Pour détecter une éventuelle anomalie sur leurs seins, les femmes peuvent apprendre à effectuer une auto-palpation. Sans se substituer aux autres méthodes, cette technique bien particulière permet d’améliorer le dépistage du cancer du sein. De son côté, l’association Worlwide breast cancer propose de sensibiliser les femmes avec une photo bien singulière : celle d’une douzaine de citrons .

"Connais tes citrons" (#knowyourlemons), le slogan de la campagne, a déjà été partagé des dizaines de millier de fois sur Facebook. Sur la photo, on peut voir une série de douze citrons dont les différentes formes correspondent à la douzaine de manifestations que peut prendre une tumeur (bénigne ou plus grave) quand elle se développe.

Publicité

Voici les différents signes qui doivent alerter dans l'ordre:

  • grosseur,
  • échancrure,
  • peau ulcérée,
  • rougeur ou chaleur,
  • fluide étrange contenant du sang ou verdâtre sortant des mamelons (plus généralement un écoulement mérite un avis médical),
  • peau capitonnée,
  • bosse,
  • mamelon rétracté,
  • nouvelle forme ou taille,
  • peau d'orange,
  • tumeur invisible.

9 cancer du sein sur 10 peuvent être guéris avec un bon dépistage

"Une masse cancéreuse est différente d’une masse normale : elle est souvent d’une consistance dure comme un pépin de citron et est fixée au sein. Elle peut prendre n’importe quelle forme ou taille", précise l’association. Pour repérer les signes, mieux vaut examiner ses seins en dehors des périodes de règles.

Aujourd’hui, on compte 11 600 décès en France par an liés au cancer du sein et une femme sur huit risque d’en être atteinte. "Pris en charge au stade précoce, lorsque la tumeur ne s’est pas encore développée, ce cancer peut être guéri dans neuf cas sur dix", nous avait déclaré Nathalie Ducongé, secrétaire générale de l'association "Le Cancer du sein : parlons-en !".

Vidéo. L'autoexamen des seins en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité