Cancer du sein : ça n’arrive pas qu’aux femmes

Publicité

L’ex-commandant de peloton de l’armée britannique, Rick Martin-Bacon a été diagnostiqué d’un cancer du sein en 2013. Aujourd'hui, il témoigne pour pousser les autres hommes à se faire dépister.

Publicité

© Fotolia"Comme la plupart des hommes, ça ne m’avait pas traversé l’esprit que je puisse avoir le cancer du sein" explique l’ex-pilote de l'armée britannique, Rick Martin-Bacon qui avait déjà perdu sa belle-mère de cette maladie, au site anglais Télégraph.co .

Rick a commencé à avoir des doutes en remarquant une bosse sous sa peau : "j’ai vu le poste (sur Facebook, ndlr ) d’un ami énumérant les six principaux symptômes du cancer du sein. Je me suis alors rendu compte que j’avais un tiers d’entre-eux et je suis directement allé voir mon généraliste", a-t-il raconté.

Publicité
D'abord traité pour un kyste

Le cancer du sein pour homme est tellement rare, que Rick a d’abord été traité pour un kyste. Quand le gonflement est revenu, on l’a envoyé faire unemammographie,pas du tout adaptée aux hommes selon lui. 5 jours avant son 50ème anniversaire, le diagnostique est tombé c'est un cancer du sein. Le patient a alors subi une mastectomie son cancer ne s’est pas propagé.

A lire aussi : Cancer du sein : quels sont les vrais signes ?

Vidéo : qu'est-ce-que le cancer du sein?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité