Cancer du pancréas : le dépister grâce à la salive ?

Des chercheurs viennent de mettre en évidence deux bactéries caractéristiques de la tumeur, présentes dans la salive des malades.

Publicité
Publicité

Le cancer du pancréas est un des plus meurtriers qui soit. La faute à un dépistage trop tardif. Mais des chercheurs américains de l’université de Californie viennent peut-être de découvrir un moyen de le détecter à un stade précoce. Présentée lors la réunion annuelle de l’American Society for Microbiology, leur étude démontre que la tumeur présenterait un profil microbien spécifique.

Pour cela, ils ont comparé les taux de différentes bactéries présentes dans la salive de plus d’une centaine de patients. Parmi eux se trouvaient notamment 14 personnes souffrant d’un cancer du pancréas, 13 d’une maladie pancréatique (non cancéreuse) et 22 étaient atteints d’une autre forme de cancer.

Publicité
Résultats ? Les personnes diagnostiquées d’un cancer du pancréas présentaient des niveaux plus élevées de deux bactéries orales, Leptotrichia et Campylobacter, que les autres participants, qu’ils soient sains ou malades. De plus, certaines bactéries étaient particulièrement peu présentes chez les personnes atteintes d’une tumeur pancréatique que les autres. "Nos travaux suggèrent que les ratios de certains types de bactéries présentes dans la salive peuvent être le signe d’un cancer du pancréas", a expliqué Pedro Torres qui a présenté l’étude.

Ces résultats pourraient être le point de départ d’un test de dépistage de la maladie. "Nous pourrions être capables de détecter le cancer du pancréas à un stade précoce en prélevant de la salive des patients et en comparant les rapports de ces bactéries", a déclaré Pedro Torres.

Source : EurekAlert

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité