Cancer du côlon : manger comme un homme des cavernes !

Publicité

Adopter le régime paléo pourrait réduire les risques de contracter un adénome colorectal, tumeur bénigne pouvant dégénérer en cancer, selon une étude américaine.

Publicité

© FotoliaBeaucoup de stars sont fans du régime paléo pour perdre du poids. Mais cette diète pourrait avoir un autre avantage : diminuer le risque de cancer du côlon.

50% moins de chance de développer une tumeur chez les hommes

Publicité
Lors d'une étude menée par l’université Emory d'Atlanta (Etats-Unis), des chercheurs ont voulu savoir s'il pouvait y avoir un lien entre le suivi d'un régime paléo ou méditerranéen et l'incidence des adénomes colorectaux. Le premier consiste à manger des aliments qui auraient été à la disposition de nos ancêtres comme les fruits, les légumes, les noix ou la viande maigre. Le second prône une consommation modérée de lait, yaourts, céréales et alcool. Ils ont interrogé 2301 personnes âgées de 30 à 74 ans sur leurs habitudes alimentaires. Parmi elles, 564 ont développé un adénome.

Les résultats montrent que, pour les hommes, le suivi de la diète paléo peut réduire de moitié (51%) le risque d'avoir un adénome colorectal, contre 42% chez ceux suivant une alimentation méditerranéenne. Chez les femmes, l'alimentation paléo a été associée à risque réduit de 29%, contre 26% de celles préférant manger méditerranéen. Pour Sarah Schenker, nutritionniste interrogée par le Dailymail , il est difficile de suivre le régime de l'homme des cavernes au XXIe siècle. Néanmoins "on peut adapter son mode de vie en privilégiant les fruits et légumes, les aliments frais et non transformés."

Vidéo. Le cancer du côlon :

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité