Cancer du côlon : le nouveau test de dépistage "OC-Sensor" ne sera disponible qu’en mai

Publicité

Alors que les autorités de santé ont retiré le test de dépistage du cancer colorectal, Hémoccult II, en début d'année, la mise en place de son remplaçant bâptisé "Oc-Sensor" a été reporté au mois de mai. Les résultats des tests de 11 000 Français ne seront jamais interprétés.

Publicité

Prés de 17 500 Français décèdent chaque année suite à un cancer du côlon. C’est le deuxième cancer le plus meurtrier mais il pourrait être guéri 9 fois sur 10 s’il était détecté plus tôt. Or, il serait impossible de faire un test de dépistage aujourd’hui, selon les informations du Figaro. L’ancien test Hémocult II ® n’est plus utilisé depuis fin janvier, et le nouveau, appelé "OC-Sensor ®", ne sera disponible qu’en mai.

11 000 tests ne seront jamais interprétés

"11 000 Français ont effectué cette année un test de dépistage du cancer colorectal qui ne sera jamais interprété", relate le Figaro . S’ils ont bien réalisé les six prélèvements de selles comme le nécessite la procédure de l’ancien test Hémoccult II ® , leur tort a été d'envoyer le test après le 31 janvier 2015. Selon les instructions données par la Direction générale de la santé (DGSE), "les tests gaïac (Hémoccult II ® ) reçus par les laboratoires-centres de la lecture après le 31 janvier ne devront pas être lus et devront être détruits. Il reviendra au laboratoires-centres de lecture d’informer la structure de gestion des dépistages de cancer de la non-lecture de ces tests".

Cette révélation survient alors que la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal Mars Bleu vient de commencer.

Vidéo.Le cancer du côlon expliqué en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité