Cancer du côlon : l'aspirine bientôt conseillé aux personnes malades ?

Publicité

Une étude menée sur près de 1000 patients atteints d'un cancer colorectal montre que ceux prenant de l'aspirine régulièrement meurent moins que les autres.

Publicité

L'aspirine est un vieux traitement encore plein de surprises ! Pour preuve, cette étude menée par des scientifiques américains qui a montré qu'il pouvait aider à vivre plus longtemps les personnes atteintes d'un cancer du côlon. Les chercheurs ont examiné 999 patients malades pendant 4 à 10 ans. Ils ont constaté que 37,9% de ceux qui ont pris régulièrement de l'aspirine sont morts pendant la période d'analyse, contre 48,5% de ceux qui n'en prenaient pas. Ils n'expliquent pas encore le bienfait de l'aspirine mais pensent qu'il pourrait affecter la capacité des cellules tumorales circulant dans le corps à se développer en métastases. Un bémol néanmoins : l'avantage de l'aspirine n'a été observé que chez les patients dont les tumeurs étaient associées à la fabrication d'une certaine protéine dite "HLA de classe 1 antigène". De plus amples recherches sont ainsi nécessaires pour confirmer cette observation. Mais "si nos résultats sont confirmés par d'autres [...], nous pourrions avoir un nouveau traitement anti cancer valide à la fois sûr et pas cher" s'est réjoui Gerrit Jan Liefers, auteur de l'étude. Pour le moment, sans essai randomisé, l'aspirine ne peut pas être recommandé dans le traitement du cancer.

Publicité
Comment se développe un cancer du côlon ?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité