Cancer du côlon : bientôt un dépistage au yaourt ?

Publicité

Une chercheuse américaine révèle que les bactéries contenues dans le yaourt pourraient aider à la détection du cancer du côlon. Le procédé serait équivalent à celui d’un test de grossesse.

Publicité

© Fotolia Dépister un cancer du côlon à l’aide d’un yaourt ? L’idée semble saugrenue mais pourrait se réaliser. La chercheuse du MIT(Etats-Unis), Sangeeta Bhatia, propose une nouvelle méthode moins onéreuse et moins désagréable que la coloscopie, procédé actuel le plus rapide et le plus fiable pour diagnostiquer une lésion du côlon.

Elle a développé des molécules synthétiques qui peuvent être introduites dans le corps lors de la consommation d'un yaourt. Lorsqu’elles sont en contact avec la tumeur, ces molécules créent des "mouchards biologiques" libérés ensuite dans l’urine, explique la revue du MIT Technology. La méthode, testée en laboratoire sur des souris, s’est révélée efficace. Sangeeta Bhatia assure pouvoir ainsi détecter une tumeur du côlon grâce à un test d’urine sur papier, sur le modèle du test de grossesse.

Elle espère que son étude permettra de faire évoluer le diagnostic du cancer colorectal, notamment dans les pays pauvres où les moyens financiers ne sont pas suffisants pour se doter des équipements utiles au dépistage. A ce jour, la société américaine du cancer rappelle que seulement 40% des cancers colorectaux sont détectés tôt. Or, quand il est détecté précocément, 90% des gens peuvent survivre pendant au moins 5 ans.

Le cancer du côlon en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité