Cancer des intestins : ce parasite pourrait transmettre la maladie

Publicité

Pour la première fois des chercheurs rapportent le cas d'une transmission du cancer de l'intestin par un ver présent dans l'organisme du patient.

Publicité

Pour la première fois des médecins américains rapportent le cas de transmission d'un cancer de l'intestin d'un parasite vers l'humain, selon le quotidien 20 minutes . "Nous avons été surpris de découvrir qu'un ver solitaire (ténia) se trouvant dans l'intestin d'un homme et qui a développé un cancer, l'a transmis à cette personne", rapporte Atis Muehlenbahcs, chercheur de l'un des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Un système immunitaire affaibli

Publicité
C'est en analysant de plus près le corps de ce colombien de 41 ans atteint du VIH et mort de tumeurs dans les poumons que les chercheurs ont fait cette découverte. Selon eux, la maladies aurait affaiblie ses défenses immunitaires le rendant plus sujet aux infections. Les chercheurs ont remarqué que plusieurs cellules cancéreuses dans ses intestins étaient dix fois plus petites que celles qui infectent habituellement l'Homme et qu'elles correspondaient à l'ADN d'un ténia.

Les chercheurs appellent néanmoins à ne pas tirer de conclusions trop hâtives et pensent que ce phénomène reste peu répandu. Néanmoins ce cas pourrait appeler à la vigilance chez les personnes atteintes du VIH.

Ténia, c'est quoi ?
Publicité
Le ténia, ou ver solitaire, est un parasite qui va coloniser l’intestin après avoir été ingéré au cours d’un repas comprenant de la viande de bœuf ou de porc. Ce ver blanc peut mesurer jusqu’à 10 mètres de long dans les cas les plus importants. Rien qu’en France, 500 000 personnes sont infectées chaque année.
span>

Vidéo. Des tests VIH en pharmacie



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité