Cancer de la prostate : manquez-vous de vitamine D ?

Publicité

Une carence en vitamine D pourrait augmenter le risque de développer une forme agressive et mortelle du cancer de la prostate, rapporte une étude américaine.

Publicité

La vitamine D, bientôt utilisée dans le dépistage du cancer de la prostate ? Selon les chercheurs de l'université Northwestern (Etats-Unis), sa carence serait "un biomarqueur d'une progression avancée d'un cancer de la prostate". Ces scientifiques ont rassemblé 600 hommes américains ayant un risque élevé de cancer de la prostate. Avant de retirer une partie de leur prostate pour l'analyser, les chercheurs ont relevé leur taux de vitamine D.

Voir aussi :
Vitamine D : la vitamine miracle !
Cancer de la prostate : les facteurs de risque

Les résultats des biopsies ont montré que les volontaires en manque de vitamine D avaient deux fois plus de risques de développer un cancer de la prostate. Pire encore, ces mêmes volontaires avaient 3,66 de risques en plus que le cancer soit agressif voire mortel. Avec cette étude, les chercheurs espèrent inciter les patients à faire suivre tous les ans leur niveau de vitamine D par leur médecin et à se faire dépister en cas de manque.

Publicité
Source: Vitamin D D eficiency Pre d icts Prostate Biopsy Outcomes , Clinical Cancer Research , 1 mai 2014

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité