Cancer de la prostate agressif : le régime méditerranéen réduit le risque

Des chercheurs espagnols auraient découvert comment réduire le risque de développer un cancer de la prostate agressif, par le biais d'un simple régime.

Publicité
Publicité

© Adobe StockLes Méditerranéens auraient la solution depuis toujours ! Les chercheurs de l'Instituto de Salud Carlos III à Madrid en Espagne ont découvert que le régime méditerranéen, riche en poisson, fruits entiers, légumes, légumineuses et huile d'olive pourrait réduire le risque de développer des tumeurs de la prostate.

Un régime alimentaire sain

Entre septembre 2008 et décembre 2013, les chercheurs ont suivi de près l'alimentation de 754 patients atteints d'un cancer de la prostate et de 1277 témoins en bonne santé. Les scientifiques ont défini deux régimes alimentaires différents, le méditerranéen et l'occidental. Le régime méditerranéen s'appuie sur yune alimentation riche en fruits et légumes et pauvre en sucre et l'occidental sur une consommation de produits laitiers à faible teneur en matière grasse, de grains entiers, de fruits et de légumes. Mais il inclut également des viandes transformées ainsi que des boissons caloriques et sucrées. Les scientifiques ont cherché à démontrer un lien entre l'alimentation et le risque de cancer de la prostate, qui touche chaque année plus de 70 000 hommes en France, la moitié étant âgée de plus de 80 ans.

Publicité

Miser sur des schémas alimentaires complets

Les résultats, publiés dans la revue médicale Journal of Urology, ont montré que les personnes ayant adopté un régime alimentaire méditerranéen étaient spécifiquement associées à un risque plus faible de cancer de la prostate agressif. Le régime occidental n'a pas montré de bénéfice particulier avec la diminution du risque de la maladie. Le régime méditerranéen serait donc l'option la plus efficace pour lutter contre le cancer de la prostate. Les scientifiques en ont conclu : "Les recommandations nutritionnelles pour la prévention du cancer de la prostate devraient prendre en compte des schémas alimentaires complets plutôt que des aliments individuels." Une des auteurs de l'étude, Beatriz Perez-Gomez, a déclaré : "Cette étude ajoute des preuves importantes sur les liens entre l'alimentation et le cancer de la prostate et souligne la pertinence de se concentrer sur les régimes alimentaires mondiaux." Des résultats interessants qui pourraient faire avancer la recherche dans la prévention du cancer de la prostate.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité