Cancer colorectal : Le prévenir en mangeant des piments

Publicité

Selon des chercheurs américains, le piment contiendrait un composé qui protègerait du cancer du côlon.

Publicité

Le piment ne s’invitera plus jamais dans votre assiette pour la seule raison de relever votre plat ! Mais bien parce qu’il est un véritable défenseur de votre santé. Selon des chercheurs de l’université de San Diego, en Californie (USA), il serait un rempart contre le cancer du côlon. L’un de ses composants, la capsaïcine, permettrait de détruire les tumeurs.

Elimination des cellules cancéreuses et allongement de l'espérance de vie

Les scientifiques ont mené l’expérience sur des souris souffrant d’un cancer colorectal. Ils ont injecté de la capsaïcine aux rongeurs. Si ce composant est responsable de brûlures au niveau de la gorge lorsqu’il est ingéré, il activait un récepteur intestinal des souris. Celui-ci était capable d’éliminer les cellules cancéreuses tout en protégeant les cellules saines. Après l’injection, les chercheurs ont également constaté que les rongeurs bénéficiaient d’une espérance de vie plus longue de 30%.

Ces résultats viennent confirmer ceux de précédentes études portant sur les bienfaits sur la santé du piment rouge. En mai dernier, une étude démontrait que la consommation de capsaïcine était associée à un allongement de la durée de vie.

L'étude a été publié dans le Journal of Clinical Investigation .

Mieux comprendre le cancer colorectal :

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité