Boire du café réduirait les risques de suicide

Publicité

Selon des chercheurs de l'Université de Harvard (USA), le café pourrait diviser par deux le risque de suicide chez les adultes.

Publicité

café suicide© Fotolia Très apprécié des Français, le café est une boisson qu'il est généralement bon de consommer (toujours en restant modéré bien sûr). Des chercheurs de l'Université de Harvard le prouvent une nouvelle fois en anonçant qu'il pourrait réduire de moitié le risque de suicide chez les adultes. Dans leur étude, ils ont examiné les résultats de précédentes recherches sur ladite boisson, rassemblant 43 599 hommes suivis de 1988 à 2008, 73 820 femmes de 1992 à 2008 et 91 005 femmes de 1993 à 2007. Ce qui représente quand même plus de 2 millions de personnes ! A l'arrivée, ils ont remarqué que les risques de suicide chez une personne buvant 2 à 4 tasses de café caféiné par jour étaient divisés par deux en comparaison à ceux en buvant peu, pas du tout ou optant pour du décaféiné.

Pourquoi ?

La caféine ne se contente pas de stimuler notre système nerveux, elle agit aussi comme un antidépresseur léger en stimulant la production de certains neurotransmetteurs du cerveau : notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Ce qui pourrait aussi expliquer la diminution du risque de dépression chez les buveurs de café. Un lien déjà établi dans de précédentes études.
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/cafe-reduirait-risques-suicide-798250.html#RguihF1M4UIAxXyD.99

Publicité
Cela a été déjà été démontré par le passé mais le café peut agir comme un antidépresseur léger en stimulant la sécrétion de certains neurotransmetteurs du cerveau, notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Voilà pourquoi ils diminueraient le risque de dépression chez les buveurs réguliers.

2 à 3 tasses par jour

Selon les scientifiques, il est inutile d'augmenter sa consommation de café à l'excès. "Dans l'ensemble, nos résultats suggèrent qu'il y a peu de bénéfices supplémentaires pour une consommation excédant 2 à 3 tasses ou 400g de caféine par jour" notent-ils. En France, on recommande généralement de ne pas dépasser 3 tasses.

Publicité

La caféine ne se contente pas de stimuler notre système nerveux, elle agit aussi comme un antidépresseur léger en stimulant la production de certains neurotransmetteurs du cerveau : notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Ce qui pourrait aussi expliquer la diminution du risque de dépression chez les buveurs de café. Un lien déjà établi dans de précédentes études.
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/cafe-reduirait-risques-suicide-798250.html#RguihF1M4UIAxXyD.99
La caféine ne se contente pas de stimuler notre système nerveux, elle agit aussi comme un antidépresseur léger en stimulant la production de certains neurotransmetteurs du cerveau : notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Ce qui pourrait aussi expliquer la diminution du risque de dépression chez les buveurs de café. Un lien déjà établi dans de précédentes études.
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/cafe-reduirait-risques-suicide-798250.html#RguihF1M4UIAxXyD.99
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité