Boire de l’alcool peut faire dormir, mais pas bien dormir !

Si boire un verre d'alcool peut avoir un effet sédatif et faciliter l'endormissement, ce n'est que dans un premier temps, préviennent des chercheurs. Ensuite, le verre serait désastreux pour le sommeil.

Publicité
Publicité

Boire de l'alcool donne la sensation d'être détendu et d'avoir envie de dormir. Mais attention, préviennent des chercheurs de l'Université de Melbourne en Australie. "Les gens ont tendance à se concentrer sur les propriétés sédatives de l'alcool, lesquelles se reflètent dans le temps plus court qu'il faut pour s'endormir, surtout chez l'adulte. Alors que le sommeil sera en fait perturbé plus tard dans la nuit" explique le Dr Christian Nicholas, chercheur au laboratoire du sommeil de l'université.

Des effets similaires sur le sommeil à ceux des douleurs chroniques

Publicité
Dans son étude, il a recruté 25 hommes et femmes qui boivent en société de l'alcool. Ils avaient consommé moins de sept verres standard par semaine pendant les 30 jours précédents l'essai. Les résultats publiés dans la revue Alcoholim : Clinical & Experimental Research montrent que le sommeil est considérablement altéré et perturbé par la prise d'alcool. Selon le chercheur, les perturbations constatées à cause de l'alcool tels que le mauvais sommeil, le sommeil non réparateur ou des fonctions cognitives réduites dans la journée sont similaires à celles observées chez les personnes souffrant de douleurs chroniques. Il souligne de plus "les effets néfastes importants" de l'alcool sur les processus d'apprentissage et la mémoire.

Vidéo. Les effets gênants de l'alcool

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité