Blanchiment dentaire : des produits retirés du marché

Publicité

L'ANSM a publié une décision de police sanitaire à l'égard de produits pour le blanchiment ou l'éclaircissement des dents. Certains d'entre eux contiendraient trop de péroxyde d'hydrogène.

Publicité

produits, blanchiment des dents Parce qu'ils contiennent trop de peroxyde d'hydrogène, certains traitements de blanchissement dentaire ne doivent plus être proposés à la vente, selon les recommandations de l'ANSM publiées le 9 juillet 2013. Elle rappelle que le blanchiment des dents consiste à modifier l'aspect de la dent. Il doit donc être reconnu comme un acte purement esthétique et non médical. Ce, même si une tâche a été provoquée par une maladie. Or, il existe sur le marché deux types de produits pour le blanchiment et/ou l'éclaircissement des dents : les cosmétiques et les dispositifs médicaux. L'Agence française de sécurité des produits de santé décide aujourd'hui de demander la vérification de tous les produits disponibles sur le marché. Ceux contenant un taux de péroxyde d'hydrogène entre 0,1% et 6% doivent être suspendus jusqu'à la requalification de leur statut au rang de cosmétiques. Ceux dépassant les 6% doivent être interdits et retirés du marché immédiatement.

Le 31 octobre 2012, une réglementation européenne classait tous les produits libérant du péroxyde d'hydrogène dans la catégorie des cosmétiques. Ceux contenant un taux de peroxyde d'hydrogène compris entre 0.1% et 6 % étaient néanmoins resérvés aux chirurgiens-dentistes et applicables seulement sur des adultes.

Publicité
Source : Produits de blanchiment et/ou d’éclaircissement dentaire : Mise en conformité avec la règlementation - Point d'information , www.ansm.fr, 19 juillet 2013

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité