Bientôt une injection pour faire disparaître le double menton

Publicité

Une étude internationale révèle l'efficacité d'un nouveau traitement pour gommer le double menton, sans avoir recours à la chirurgie. Son surnom : le "fat burner".

Publicité

mentonp© Fotolia Marre de votre double menton ? Si vous êtes contre le recours à la chirurgie esthétique et la lipposuccion, il existerait bientôt une autre solution pour le faire disparaître !
Des instituts de Manchester, Plymouth (Royaume-Uni), Berlin et de Californie ont mis au point le traitement ATX-101 : une injection qui décompose les adipocytes, les cellules qui sont présentes dans les tissus adipeux, spécialisées dans le stockage de la graisse. Les chercheurs l'ont testée en phase III auprès de 363 participants, à 75% des femmes. Ils leur ont administré jusqu'à quatre injections de deux doses d'ATX-101, ou des injections de placebo, sur 12 semaines. ATX-101 est en fait une version synthétique de l'acide désoxycholique (acide biliaire) qui attaque la membrane des cellules graisseuses, les poussant ainsi à se décomposer.

Les chercheurs ont constaté que les injections permettent de réduire considérablement l'excès de graisse sous le menton par rapport au placebo. Ainsi après la durée de l'étude, beaucoup plus de participants des groupes avec ATX-101 étaient satisfaits de leur apparence (59% avec la dose de 1mg et 65% avec la dose de 2mg). Pour les scientifiques, l'ATX-101 surnommé "fat burner" (brûleur de graisse) apparaît comme un traitement non chirurgical efficace et bien toléré pour effacer l'excès de graisse sous le menton. Un bémol quand même, ils n'ont pas apporté de comparaison avec les procédures chirurgicales habituelles.

Publicité
Un traitement plutôt bien toléré

Si le traitement s'est révélé efficace, plus de 90% des patients ont éprouvé des effets secondaires. Même s'ils étaient pour la plupart bénins et temporaires (douleur à l'endroit de l'injection, gonflement, engourdissement, ecchymoses ), ils ont été à l'origine de l'abandon du traitement par 13% des volontaires.

Lire aussi : Un auto-massage anti double menton !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité