Bientôt un traitement pour guérir la cécité liée à l’âge ?

Publicité

Un hôpital britannique expérimente une technique basée sur l’implantation de cellules souches pour redonner la vue aux personnes atteintes de cécité liée à l’âge. 

Publicité

© FotoliaLa dégénérescence maculaire liée à l’âge (ou DMLA) est une maladie qui se traduit par une baisse de la vision centrale, à cause de la détérioration de la macula lutea, une zone de la rétine. A terme, elle peut conduire à la cécité.
Or, si l’on sait retarder la progression de cette maladie, les traitements de la DMLA se font rares.

Une équipe du Moorfields Eye Hospital de Londres est en passe de valider une nouvelle technique potentiellement révolutionnaire : l’implantation de cellules souches. Un patch comprenant environ 100 000 cellules souches rétiniennes a été implanté derrière la rétine d'une femme de 60 ans atteinte de DMLA placée sous anesthésie locale. Le but à terme est de voir ces cellules souches rétiniennes se différencier en cellules rétiniennes matures afin que la patiente retrouve sa vision centrale altérée par sa maladie.

Publicité
Commercialisé d'ici 2 ans et demie ?

Pour l’heure, les scientifiques restent prudents. "Nous ne saurons pas avant Noël comment est sa vision et combien de temps elle peut être maintenue ainsi, mais nous pouvons observer que les cellules sont bien sous la rétine à leur place et qu’elles semblent en bon état", explique ainsi à la BBC le Professeur Peter Coffey, co-leader du projet.

Selon le Professeur Peter Coffey à l’origine de cette innovation, si la procédure s’accélère, ce type de patch pourrait être disponible sur le marché britannique d’ici deux ans et demi.

Vidéo. Tout savoir sur la dégénérescence maculaire liée à l'âge

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité