Berce du Caucase : la plante qui brûle la peau

Publicité

Méfiez-vous de ses jolies fleurs blanches. La berce du Caucase, une plante invasive présente en France, provoque de graves brûlures sur la peau lorsqu’on la touche. 

Publicité

Sur le bas-côté des routes, dans les prairies, dans les terrains vagues ou encore dans les jardins, vous pourrez croiser la Berce du Caucase. Mais cette jolie plante, appartenant à la famille des ombellifères, n’est pas aussi inoffensive qu’elle n’y paraît. Si on a le malheur de la toucher, des irritations apparaissent et peuvent se transformer en cloques quand la peau est exposée au soleil. Les rayons UV activent les toxines de la sève.

Sensation de brûlure, fièvre et cloques

Publicité
Récemment, cette mauvaise expérience est arrivée à la petite Annie Challinor, 7 ans. Alors qu’elle jouait dans un parc de Salford (Royaume-Uni), elle frôle la Berce du Caucase au niveau de son épaule. Très vite la fillette se plaint d’une sensation de brûlure et la fièvre monte. Deux jours plus tard, des cloques recouvrent son épaule. Prise en charge par les secours, Annie Challinor, ne garde qu’une petite cicatrice mais qui restera à vie et ne devra plus être exposée au soleil, au risque de voir réapparaître les cloques.

Des régions françaises plus à risque

La plante, pouvant atteindre les 4 m de hauteur, s’est répandue en Angleterre, en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas, mais aussi en France. La Berce du Caucase prolifère notamment dans les régions du Nord-Pas-de-Calais, d’Alsace, de Lorraine, de Franche-Comté, de Champagne-Ardenne ou encore dans le PACA ou dans le Rhône-Alpes. Si vous êtes touchés, évitez toutes expositions au soleil et rincer la zone à l'eau claire.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité