Bactérie : les pompes à essence plus sales que le siège des toilettes

Bactérie : les pompes à essence plus sales que le siège des toilettes©Istock

Des chercheurs anglais révèlent le nombre de bactéries présentes sur les pistolets à essence et les maladies graves qu'elles peuvent provoquées.

Publicité
Publicité

Ce n'est pas uniquement pour éviter de vous tâcher que des gants sont proposés avant de faire le plein de votre voiture. Clavier d'ordinateur, barre du métro et même toilettes publiques... Il est une zone encore plus remplie de bactéries à laquelle vous ne vous attendiez peut-être pas c'est le pistolet qui sert à remplir votre réservoir automobile d'essence. Pourquoi ? Parce que la plupart des utilisateurs ne mettent en majorité pas de gants.

Publicité

Des bactéries responsables d'infections graves

Pour en arriver à cette conclusion, la site de réservation de billets de bus anglais BusBud a mené l'enquête. Ils ont collecté des échantillons de bactéries récoltés sur trois pistolets à essence de trois stations différentes. En moyenne, ils ont récolté 11 000 fois plus de bactéries sur les pistolets que lorsqu'ils ont analysé les cuvettes des toilettes. Et ce n'est pas tout ! Les boutons qui servent à entrer le code de carte bleue et choisir le type d'essence en contiennent 15 000 fois plus.

Le plus inquiétant c'est que parmi les bactéries retrouvées sur le pistolet à essence certaines ne sont pas inoffensives. La "positive gram cocci" provoquerait selon les chercheurs des infections de la peau, voire rarement un choc toxique ou la pneumonie. La bactérie baptisée "négatif gram rods" serait, elle, responsable de la méningite et d'une résistance aux antibiotiques.

Pour lutter contre ces microbes les chercheurs recommandent d'utiliser les gants mis à disposition ou un mouchoir et de se laver les mains avec une solution antibactérienne.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité