AVC : pourquoi certains oublient complètement l'existence de leur gauche ?

Publicité

Une étude menée par l'Inserm montre qu'après un AVC, certains patients touchés à l'hémisphère droit du cerveau oublient totalement que la gauche existe et font tout à droite.

Publicité

© FotoliaEcrire à droite de la feuille, se raser uniquement du côté droit, ne lire que les pages de droite... Après un AVC, certains patients peuvent oublier complètement l'existence de la gauche. C'est ce qu'on appelle "la négligence spatiale unilatérale". Ce symptôme survient lorsque l'hémisphère droit du cerveau a été endommagé, puisque l'hémisphère droit contrôle la gauche et vice-versa. Les chercheurs français de l'Inserm ont noté que les patients touchés à l'hémisphère gauche se remettent plus vite des séquelles comme la "négligence spatiale unilatérale" que ceux touchés à l'hémisphère droit.

Des patients à traiter en priorité

Publicité
Pour comprendre cette différence, le groupe de scientifiques a suivi les cas de 45 patients dont l'hémisphère droit a été touché. Grâce à une sorte de scanner, ils se sont aperçus que c'est le corps calleux qui permet la cohésion entre les hémisphères gauche et droit qui a été endommagé. Pour eux, les personnes touchées dans cette zone devraient être placées en priorité de traitement puisqu'elles sont plus à risque de déveloper des séquelles chroniques et irréversibles.

Vidéo. L'AVC en images

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité