AVC de Jean-Paul Belmondo : "il aurait pu être sauvé complètement" selon Guy Bedos

Publicité

Interviewé par la magazine VSD, l'humouriste Guy Bedos explique pourquoi l'acteur Jean-Paul Belmondo aurait pu être "complètement sauvé" grâce à lui le jour de son AVC en 2001.

Publicité

Lorsque Jean-Paul Belmondo a été victime de son AVC en août 2001, il séjournait chez son ami le trublion Guy Bedos dans sa maison à Calvi en Corse. Interviewé par VSD , l'humouriste raconte comment l'acteur aurait pu être sauvé des terribles séquelles dont il souffre maintenant. Selon lui, Jean-Paul Belmondo aurait pu être transporté plus tôt à l'hôpital et être mieux pris en charge.

"L'entourage s'y est opposé"

Lorsque les premiers signes de l'AVC sont survenus Guy Bedos avait organisé un transport vers l'hôpital de Marseille en hélicoptère. "Mais l'entourage de Jean-Paul s'y est opposé, ils ont ordonné Paris. Il aurait pu être sauvé complètement avec le gain de temps que représentait Marseille", explique l'ami du comédien dans le magazine. Malgré tout il se dit ravi de pouvoir encore compter l'acteur parmi ses amis encore en vie : "Au moins il fait partie des copains qui me restent".

Vidéo. L'AVC en image

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité