Attention : l’ibuprofène peut être dangereux pour le coeur

Publicité

Nurofen®, Advil®... Les médicaments anti-inflammatoires à base d'ibuprofène pourraient augmenter le risque d'insuffisance cardiaque, alarme l'American Heart Association.

Publicité

© FotoliaNez bouché, maux de tête, fièvre élevée... Quand le paracétamol ne suffit pas à soulager les symptômes du rhume ou de la migraine, on passe généralement aux anti-inflammatoires non stéroidiens (AINS) -notamment ceux à base d'ibuprofène- pour être soulagé. Mais attention. L'ibuprofène est de plus en plus critiqué, notamment pour ses effets indésirables sur l'estomac. Aujourd'hui, c'est l'American Heart Association qui alerte sur les risques d'insuffisance cardiaque* associés à la prise d'AINS dont l'ibuprofène. Selon l'association, ils pourraient déclencher ou aggraver cette pathologie du coeur en entraînant une rétention de sodium et en rendant moins efficaces les traitements diurétiques utilisés en cas d'hypertension artérielle. Des quantités indésirables de sodium peuvent se retrouver dans les médicaments anti brûlures d'estomac et rhume. Il est donc important de bien coordonner la prise de médicaments pour éviter une surdose de sodium.

Lire aussi

Méfiez-vous des compléments à base de plantes qui contiennent du sodium

Publicité
L'American Heart Association a également rappelé qu'il faut être méfiant quand on prend des suppléments nutritionnels et naturels si on souffre d'insuffisance cardiaque. Par exemple ceux contenant du millepertuis , du ginseng , de l' aubépine ou du thé vert. "Les patients ont appris à lire les étiquettes des aliments pour la teneur en sodium mais ils ont aussi besoin de lire les étiquettes des médicaments et suppléments naturels" a commenté le Pr Robert Page de l'Université du Colorado sur le site du Telegraph. Selon lui, ils devraient lister tous les médicaments qu'ils prennent afin d'en informer les praticiens lors des visites médicales.

*épuisement du muscle cardiaque, le coeur n'est plus capable de fournir le débit sanguin nécessaire au bon fonctionnement des organes du corps.

Vidéo. Mort subite cardiaque : que faire

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité