Attention : ces médicaments peuvent vous faire tomber

Publicité

Dans son édition de novembre, la revue médicale Prescrire rappelle que certains médicaments peuvent être responsables de chutes, notamment chez les personnes âgées. Une étude alsacienne a pointé quatre classes particulièrement risquées.

Publicité

© IstockEt si vos chutes étaient liées non pas à de la maladresse mais à vos médicaments ? La question mérite d'être posée comme en témoigne un article publié par la revue médicale Prescrire .

4 classes plus risquées

Publicité
Dans celui-ci, elle cite les résultats d'une étude menée par le Centre régional de pharmacovigilance de Strasbourg pendant 13 mois dans des services de gériatrie. Après avoir analysé 84 chutes de patients âgés en moyenne de 84 ans et prenant des médicaments, les auteurs ont constaté que les traitements mis en cause étaient des antihypertenseurs (chez environ la moitié des patients), des benzodiazépines , des hypnotiques et des anti-épileptiques .

Lire aussi

<
Publicité
" Les patients prenaient en moyenne 6 médicaments, dont en moyenne 2 exposant à des risques de chute. Les chutes ont entraîné des complications chez environ la moitié des patients, le plus souvent des fractures" indiquent-ils. Près de 40 % des patients ont gardé des séquelles de la chute , dont des pertes d'autonomie. Selon la revue médicale, il est important de " réexaminer régulièrement l’intérêt réel de chaque médicament de l’ordonnance pour envisager une baisse de la posologie, voire un arrêt programmé ". Plus encore s'il s'agit d'une personne particulièrement à risque (antécédents de chute, déficit visuel, incontinence urinaire).

Vidéo. Des os synthétiques pour former aux métiers médicaux



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité