Attention à ce nouveau "préservatif" dangereux

Attention à ce nouveau "préservatif" dangereux© AdobeStock

Un nouveau "préservatif", nommé Jiftip et disponible en ligne, fait parler de lui. Il s'agit d'un sticker que l'on colle sur le pénis, qui retiendrait à la fois le sperme et l'urine durant les rapports sexuels. Pourtant, les experts mettent en garde contre ce nouveau produit, qui serait dangereux et ne protègerait pas les partenaires. 

Publicité
Publicité

L’association Aides alerte sur l’usage de ce nouveau "préservatif" : un sticker vendu comme une manière révolutionnaire de se protéger contre les IST et les grossesses. Pourtant, les experts et les associations doutent de son efficacité.

Publicité

"Non approuvé contre les IST ou pour la contraception’’

Le nouveau produit, appelé Jiftip, a soulevé des inquiétudes chez les experts santé , prévenant qu’il n’y avait aucune preuve de la fiabilité du sticker . Conçu comme un adhésif à coller sur le bout du pénis, il permettrait de retenir l’urine et le sperme pendant le rapport sexuel, et améliorer le plaisir. Ainsi, cela pourrait protéger contre une éventuelle grossesse non désirée ou une IST. La marque s’est vendue avec le slogan "Sentez votre partenaire, Feel Freedom, Feel Safe".

Pourtant, l’association Aides lance un appel : "Ce sticker présenté comme une révolution pour remplacer le préservatif ne protège pas du VIH/autres IST " affirme-t-elle sur Twitter. Il n’y a aucune preuve qui suggère que le produit est sûr et efficace : selon Pourquoidocteur, "les fabricants eux-mêmes avouent son inefficacité, en indiquant la mention ‘’ non approuvé contre les IST ou pour la contraception ’’". Il ne peut donc pas non plus empêcher la transmission de la syphilis ou des herpès car la contamination se fait par simple contact avec la peau . Le préservatif est la seule arme sûre contre les IST !

Les vrais outils pour se protéger contre les IST

L’Association Aides donne sur son site les moyens de se protéger soi-même, et de protéger les autres, contre les IST et notamment le VIH.

Les préservatifs, le seul moyen efficace de se protéger : Le préservatif externe doit être bien positionné afin d’être efficace. Pour cela, l’association explique qu’il faut d’abord ouvrir l’emballage sur un côté sans déchirer le préservatif. Puis, il faut le placer sur le sexe en chassant l’air du réservoir et le dérouler jusqu’à la base du sexe. Enfin, il faut se retirer avant la fin de l’érection et le jeter. Le préservatif interne est conçu pour les femmes ou les hommes gays lors de rapports anaux. Il faut frotter le préservatif (pour bien répartir le lubrifiant) puis maintenir la bague et la pincer en forme de "8". Ensuite, introduisez le préservatif aussi loin que possible. Poussez vers le haut en faisant attention à ne pas le tordre, et au moment de la pénétration, guidez le sexe de l’homme à l’intérieur.

Le dépistage : l’association explique qu’un "test de dépistage du VIH peut se faire après une certaine période qui suit une prise de risque. On peut aussi faire le test régulièrement pour savoir où l'on en est. Il existe plusieurs techniques. Une chose est sûre : plus on est dépisté tôt, mieux c'est ".

Le prélèvement sanguin : dans les Centres Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections (CEGIDD), le test est anonyme, confidentiel et gratuit. Le médecin qui vous recevra va évaluer vos pratiques sexuelles, puis vous prescrire un test pour le VIH, les autres IST, ainsi que les hépatites B et C. Après une prise de sang, vous attendrez quelques jours pour avoir vos résultats. Si le test est positif, vous ferez un second test pour confirmation du diagnostic. Des tests en laboratoire sont possibles avec une prescription médicale de votre médecin généraliste.

D’autres moyens existent pour se protéger, en plus du préservatif : le test rapide (TROD), le traitement post-exposition (TPE), le traitement comme prévention (TasP) ou encore la Prophylaxie pré-exposition (PrEP). Vous pouvez connaître toutes les informations sur le site de l’Association Aides.

Vidéo. Ce que vous ne savez pas sur le vagin

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité