Atteinte d'un syndrome rare, elle sent le poisson !

Publicité

A cause d'un trouble métabolique rare, la chanteuse Cassie Graves dégage une forte odeur de poisson.

Publicité

"L'odeur sort de ma peau, de mes cheveux. Peu importe le nombre de douches que je prends, je ne peux pas m'en débarrasser." A 22 ans, la chanteuse anglaise Cassie Graves souffre d'un désordre métabolique grave qui fait qu'elle ne décompose pas la triméthylamine, substance dérivée de l'ammoniac qui se trouve dans certains aliments dont le poisson. A cause de ce dysfonctionnement, la triméthylamine s'accumule dans l'organisme puis est libérée par la sueur, l'urine et la transpiration. Le hic : l'odeur dégagée s'apparente à celle du poisson en décomposition. "Il y avait des moments où je me sentais si mal que ma mère ne me laissait pas aller à l'école parce qu'elle ne voulait pas que je subisse les moqueries des autres enfants" raconte la jeune femme au site britannique Dailymail . Ce qui est d'autant plus difficile pour elle c'est qu'elle ne se rend pas compte de l'odeur nauséabonde qu'elle peut dégager. "C'est la chose la plus frustrante de la maladie, ça vous rend paranoiaque" poursuit Cassie. La jeune femme doit suivre un régime alimentaire restreint pour éliminer autant que possible les aliments contenant de la triméthylamine. Encore sous-diagnostiqué, ce syndrome appelé "triméthylaminurie" laisse souvent les patients dans un grand désarroi.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité