Arrivée d'un nouveau médicament contre les troubles de l'érection

Publicité

Un nouveau concurrent du célèbre Viagra® débarque dans les pharmacies françaises : l'avanafil. Il s'accompagne d'un argument de poids : un effet beaucoup plus rapide !

Publicité

Les hommes souffrant de troubles de l'érection pourront désormais avoir le choix entre quatre médicaments, et non trois comme à l'heure actuelle (Viagra®, Cialis® ou Levitra®). Un nouveau arrive dans les pharmacies françaises à partir du 7 avril 2014 : l'avanafil. Autorisé par la Commission européenne sur le marché européen depuis juin 2013, ce traitement aura le même mode d'action que les autres. Il appartient à la même famille : les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5. Il agit en bloquant une enzyme trop présente lors de certaines dysfonctions érectiles. La stimulation sexuelle reste toutefois nécessaire pour obtenir une érection.

Un traitement plus rapide

Publicité
Trois études principales incluant plus de 3400 hommes souffrant de dysfonction érectile ont été menées sur l'avanafil. Celui-ci s'est montré plus efficace qu'un placebo dans toutes les études. Mais l'argument de taille que mettent en avant ses fabricants est sa rapidité d'action. Il permettrait un rapport sexuel dans les 15 minutes -seulement- qui suivent sa prise. Le Viagra®, Cialis® et Levitra® mettent au minimum 45 minutes pour agir, et parfois plusieurs heures. L'avanafil serait aussi efficace plus longtemps.

Des précautions à prendre

Comme tous traitements des troubles érectiles, l'avanafil comporte des risques. Les médecins doivent ainsi évaluer le risque potentiel que représente pour le coeur l'activité sexuelle chez les hommes présentant une maladie cardiaque. Le médicament ne devra pas être utilisé chez les patients souffrant de troubles cardiaques ou circulatoires graves, présentant une fonction hépatique ou rénale sévèrement réduite, ou qui ont subi une perte de vision à cause d'un problème d'afflux sanguin vers le nerf optique.

Quel prix ?

Si les trois médicaments disponibles actuellement sont affichés au même prix, l'avanafil serait vendu un peu moins cher (6 euros la boîte contre 10 euros pour les autres).

Source : Spedra, Avanafil, EMA, juin 2013.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité