Aripiprazole : un risque d’hallucination avec ce médicament

Le nouveau magazine Compétence 4, destiné à mieux informer les infirmières sur les médicaments met en garde contre l'aripiprazole, un traitement prescrit en cas de troubles psychiques qui pourrait aggraver les symptômes jusqu'à causer des pulsions ou des hallucinations.

Publicité
Publicité

© Adobe StockIl y a 2 ans déjà en février 2016, l'ANSM mettait en garde contre l'utilisation détournée de l'antipsychotique aripiprazole (Abilify®) augmentant les risques de pensées suicidaires. Cette fois-ci une nouvelle mise en garde vient de paraître dans le premier numéro de Compétence 4, magazine déstiné à renforcer la connaissance des infirmières en matière de médicaments. Après avoir passé en revue pulsieurs études sur le traitement, les auteurs conseillent aux soignants de surveiller l'apparition d'éventuels troubles psychiatriques chez les patients qui suivent ce traitement.

Trois patients sont morts

Publicité

Les auteurs de Compétence 4 expliquent qu'entre 2004 et 2015, les centre régionaux de pharmacovigilance ont noté 43 observations de troubles psychiatriques liés à la prise de ce médicament si elle est associée à un autre neuroleptique. En 2016, la revue médicale Prescrire aurait rapporté : " 64 effets indésirables psyhiatriques concernant des pulsions pathologiques et des aggravaions de troubles psychotiques ont été rapportéé. 80% étaient graves. Trois patients sont morts".

"Aggravation d 'un trouble compulsif, jeu pahtologique ou encore tentatives de suicides" ont été constatés lorsque le médicament était arrêté ou repris. "Hallucinations, délires et troubles du comportement " ont également été notés lorsqu'il était mélangé à un autre neuroleptique.

Les auteurs de la revue professionnelle appellent donc à l'extrême vigileance et à informer les patients des risques encourus au moindres changement ou au commencement de leur traitement.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité