Après un examen du coeur, le chirurgien oublie une sonde dans ses artères

Publicité

Nourredine Lameche, 50 ans, habitant de Annecy (Haute-Savoie) a dû être opéré d'urgence après un examen de routine. Le hic, son chirurgien a oublié une sonde de 30 cm dans ses artères.

Publicité

sonde, artères En 2010, Nourredine Lameche fait un infarctus du myocarde. Deux ans plus tard, il se rend à l'hôpital d'Annecy pour y subir une coronarographie. L'examen consiste à introduire une sonde dans les artères coronaires du patient afin de s'assurer qu'il n'y ait aucune anomalie. Pour Nourredine Lameche, à priori tout va bien... Mais quelques mois plus tard, il est pris de douleurs et consulte un angiologue. L'homme lui annonce alors la présence de corps étrangers dans ses artères. Selon Le Parisien , le chirurgien avait retiré la sonde d'un coup sec, laissant des morceaux de métal dans les artères, susceptibles d'atteindre le cerveau. L'homme risquait un accident vasculaire cérébral. En avril 2013, Nourredine Lameche a été opéré dans un hôpital de Lyon (Rhône) où les médecins retirent trois morceaux de métal de 7, 6 et 3 cm. Aujourd'hui, il lui en reste encore 3 dans le corps. Une procédure de négociation à l'amiable est en cours. Le chirurgien a confié au Parisien qu'il assumerait toutes les responsabilités de son erreur si le rapport d'expertise l'accuse.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité