Antidouleurs : les mauvaises habitudes qui les empêchent de faire effet

Antidouleurs : les mauvaises habitudes qui les empêchent de faire effet©iStock

La sensibilité à la douleur et l’efficacité des médicaments antidouleurs pourraient dépendre de la qualité de votre sommeil. Pourquoi, et comment y remédier ? Explications.

Publicité
Publicité

Pourquoi vos antidouleurs restent-ils inefficaces ? Des chercheurs en neurobiologie de l’école de médecine d’Harvard, aux Etats-Unis, ont révélé l’existence d’un lien surprenant entre privation de sommeil, douleurs et efficacité des médicaments antidouleurs.

Publicité

Ibuprofène et morphine inefficaces en cas de manque de sommeil

Les scientifiques se sont intéressés à l’impact d’un manque de sommeil prononcé et chronique sur la sensibilité à la douleur et aux antidouleurs. Leurs résultats, obtenus sur des souris et publiés dans la revue Nature, montrent que non seulement le manque de sommeil est lié à une plus forte sensibilité à la douleur mais que ni l’ibuprofène, ni la morphine – deux antidouleurs différents - ne parviennent à calmer cette hypersensibilité. "De nombreux patients qui ont des douleurs chroniques souffrent d’un mauvais sommeil et de fatigue pendant la journée, et certains antidouleurs peuvent eux-mêmes contribuer à ces comorbidités", souligne le docteur Kiran Maski, co-auteur de l’étude, dans un communiqué de l’université d’Harvard.

Café, yoga et méditation contre les douleurs chroniques

Alors comment sortir de ce cercle vicieux ? Chez la souris, les chercheurs ont observé que les molécules favorisant l’éveil, telles que le modafinil ou la caféine parvenaient à stopper l’hypersensibilité à la douleur causée par le manque de sommeil. Reste à savoir si ce lien est vérifié chez les humains. Autres solutions, plus douces : le yoga et la méditation qui agiraient positivement sur la douleur mais aussi sur la qualité du sommeil. D’une pierre, deux coups !

Vidéo. Pourquoi cette douleur est la pire d'entre toutes

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité