Anticoagulants : des médicaments responsables de saignements chez les personnes cardiaques

Anticoagulants : des médicaments responsables de saignements chez les personnes cardiaques©iStock

Une nouvelle recherche révèle que plusieurs milliers de personnes cardiaques reçoivent à tort des médicaments anticoagulants et sont ainsi exposés à des risques de saignements.

Publicité
Publicité

Des chercheurs anglais alertent sur le risque de saignements liés à la prise de médicaments anticoagulants par des personnes souffrant d'un trouble du rythme cardiaque appelé "fibrillation atriale" (FA). Dans leur étude, ils ont analysé les dossiers de patients de 645 cabinets de médecine généraliste, entre 2004 et 2015, plus particulièrement ceux âgés de 35 ans ou plus et diagnostiqués avec une FA. " Ces patients présentent un risque élevé d'accident vasculaire cérébrale (AVC) , a indiqué le Dr Nicola Adderley, co-auteur. Les médicaments anticoagulants réduisent considérablement ce risque car ils rendent le sang moins susceptible de coaguler. Mais comme ils réduisent la coagulation sanguine, les patients prenant ces médicaments risquent d'avoir des complications hémorragiques."

Publicité

"38 000 personnes ont pris des anticoagulants à tort"

Or, son équipe a constaté que ces patients à risque de saignements étaient presqu'autant susceptibles de se voir prescrire des anticoagulants que ceux qui n'étaient pas à risque. Au total, 38 000 personnes ont pris des anticoagulants à tort, selon les résultats des chercheurs publiés dans le British Journal of General Practice. Or, " les anticoagulants peuvent causer un saignement, qui peut être interne et nécessiter une transfusion à l'hôpital . Cela pourrait être fatal dans certains cas " a rappelé le Dr Tom Marshall de l'Université de Birmingham qui a également participé à l'étude. Pour le Dr Adderley, il faut éviter les anticoagulants chez certains patients ayant eu des antécédents hémorragiques comme ceux ayant eu "un ulcère saignant ou un AVC causé par un saignement". Mais ces conseils semblent encore insuffisamment appliqués par les médecins aux vues des résultats de l'étude. "Nous devons comprendre pourquoi, a estimé le Dr Marshall, et dans quelles mesures cela représente un péjudice pour les patients."

Top 3 des médicaments les plus risqués pour le coeur

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité