Alzheimer : son origine dans le cerveau découverte

Publicité

Grâce à l'imagerie par IRM fonctionnelle, des chercheurs américains ont pu identifier dans quelle zone du cerveau se déclarait la maladie d'Alzheimer ainsi que la façon dont elle se propageait.

Publicité

© FotoliaDe précedentes études avaient démontré que les premiers signes de la maladie d'Alzheimer apparaissaient dans une certaine zone du cortex cérébral. Les chercheurs du centre médical de l'Univeristé de Columbia à New-York, aux Etats-Unis, viennent de localiser avec plus de précision le point de départ de la pathologie, grâce à l'IRM fonctionnelle. Il s'agit du cortex entorhinal latéral.

Pour cela, l'équipe de scientifiques a suivi 96 seniors. Après 3 ans et demi, 12 d'entre eux étaient atteints de cette maladie. En comparant les premiers clichés pris du cerveau des volontaires aux plus récentes images, les chercheurs ont remarqué une baisse d'activité dans cette zone de l'encéphale. Au fur et à mesure de la progression de la pathologie, d'autres zones montraient des faiblesses, dont le cortex pariétal, responsable de l'orientation dans l'espace.

Publicité
Les auteurs de l'étude, publiée das la revue Nature Neuroscience , ont également démontré que la présence, en grande quantité, de deux protéines déjà reliées à la maladie par de précédentes recherches, était à l'origine de disfonctionnement du cortex entorhinal latéral.

Grâce à ces travaux, un diagnostic plus précoce pourrait devenir envisageable. Des tests pourraient permettre de détecter la maladie avant même l'apparition des premiers symptômes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité