Alzheimer : le cacao protègerait le cerveau

Publicité

Un certain type de cacao empêcherait l’accumulation de protéines autour des neurones, freinant la progression de la maladie d’Alzheimer.

Publicité

Manger du chocolat pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer. Des chercheurs du Mount Sinai Hospital de New York aux Etats-Unis suggèrent que le cacao dit "lavado" pourrait protéger les liaisons entre neurones dans le cerveau. Ce type de cacao, lavé et fermenté pendant deux jours, renferme un composé chimique capable de bloquer la destruction des synapses.

Chez les personnes en bonne santé, des neurotransmetteurs émis par ces synapses permettent aux impulsions électriques de passer dans les cellules nerveuses. Pour les personnes atteintes d’Alzheimer, des protéines s’agglutinent et empêchent la transmission de ces messages. La réponse immunitaire en découlant détruit les cellules cérébrales.

Publicité
L’accumulation de protéine stoppée

Les scientifiques ont étudié l’impact de trois formes de cacao (naturel, alcalinisé et "lavado") sur des souris souffrant d’Alzheimer. Ils ont découvert que des polyphénols composaient principalement les fèves de cacao "lavado" et qu'ils stoppaient l’accumulation des protéines responsables de la démence.

Si les chercheurs admettent que ce cacao ne pourrait pas, seul, guérir la maladie d’Alzheimer, sa consommation permettrait de prévenir voire de ralentir la maladie avant l’apparition des premiers symptômes.

Mieux comprendre la maladie d'Alzheimer :

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité