Allergie à l'ibuprofène : il subit un décollement cutané

Publicité

Coma, cloques géantes... Jason Ryan, un Américain de 28 ans, a été victime d'une grave allergie suite à la prise de fortes doses d'ibuprofène.

Publicité

"On aurait dit que je sortais d'un film d'horreur", a déclaré Jason Ryan, 28 ans, au site britannique DailyMail . Ce père de famille américain a fait une réaction allergique qui aurait pu lui être fatale après avoir pris de l'ibuprofène pour soigner une grippe. Cette réaction très rare, causée par certains médicaments, est appelée "syndrome de Steven-Johnson". Elle se caractérise par un décollement de la peau ainsi qu'une atteinte cutanéo-muqueuse (oculaire, buccale, génitale). Les médecins pensent que cela aurait été provoquée par une trop forte prise du médicament. "Il a pris son traitement et lendemain, il avait des cloques sur les pieds de la taille d'une balle de tennis" raconte sa femme .

Publicité
"Il est resté dans le coma pendant 9 jours"
A l'hôpital, les médecins expliquent au couple qu'il n'y a pas de traitement. Il faut juste attendre que les symptômes disparaissent. Seulement une personne sur trois peut en mourir. "On nous a dit que cela durerait 14 jours, il est resté dans le coma pendant 9 jours, c'était le pire moment de ma vie", ajoute son épouse. A son réveil, Jason Ryan avait perdu 22 kilos . Aujourd'hui, toujours alité, il est rentré chez lui. Le rétablissement sera long et difficile et la maladie pourrait réapparaître. "Il a subi un stress post-traumatique mais il se remet, c'est toujours mon Jason", conclut sa femme.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité