Algue : l’aliment insolite qui pourrait lutter contre l’arthrose

Publicité

L’algue brune pourrait permettre de lutter contre l’arthrose, grâce à des propriétés uniques présentes dans ses tiges.

Publicité

L’algue, un remède efficace ? Une nouvelle recherche, menée par le Dr Marcy Zenobi-Wong, de l'Eidgenössische Technische Hochschule (ETH), et le Dr Katharina Maniura, d'Empa (Zürich, Suisse) a montré que l’algue pourrait être un bon moyen de lutter contre l’arthrose.

Publicité

Des propriétés antioxydantes

Publiée dans la revue Biomaterials Science , les résultats montrent que l’extrait d’algues pourrait aider contre certaines maladies liées aux os . Ils expliquent, selon les propos rapportés par MedicalNewsToday : "les expériences in vitro ont révélé que les dérivés d’alginate de polysaccharide extraits des tiges d’algues brunes (Laminaria hyperborea) pourraient prévenir l a détérioration du cartilage articulaire ". En effet, ces propriétés seraient similaires à celles des molécules de cartilage extracellulaire.

Les chercheurs ont utilisé des dérivés d’alginate sulfatés et ont remarqué qu’ils possédaient des propriétés antioxydantes : il peut contrer le stress oxydatif conduisant à la mort cellulaire . Les scientifiques ont constaté que les molécules d'alginate auxquelles plus de groupes de sulfate avaient été attachés étaient plus efficaces pour réduire le stress oxydatif.

Les algues sont des immunomodulateurs

L’immunomodulation est une technique qui consiste à administrer des substances stimulant les défenses immunitaires de l’organisme. Le sulfate d’alginate possède des propriétés d’immunomodulateur, ce qui lui permet de diminuer l’expression des gènes qui favorisent les réactions inflammatoires dans les chondrocytes (cellules composant le cartilage) et dans les macrophages (certaines cellules du système immunitaire). MedicalNewToday précise que les molécules d’alginate étaient encore une fois plus efficaces lorsqu’elles avaient plus de groupe de sulfates attachés à elles.

Ces propriétés antioxydantes et d’immunomodulation montrent que les dérivés d’alginate sulfatés pourraient être capables de bloquer la détérioration du cartilage articulaire !

Une solution ciblant la maladie elle-même

Selon le site d’information médical, développer une solution clinique qui ciblerait la maladie plutôt que ces symptômes pourrait permettre d’améliorer la qualité de vie et d’éviter aux personnes diagnostiquées d’avoir des complications entraînant un handicap tel qu’une chirurgie de remplacement des articulations.

"Les traitements actuels traitent uniquement des symptômes de la maladie articulaire , mais pas de leurs causes sous-jacentes, notamment le stress oxydatif et l'inflammation dans le cartilage et les tissus environnants ", expliquent les chercheurs sur Biomaterials Science . "Les thérapies traditionnelles pour le traitement de l'arthrose sont basées sur l'administration non ciblée de molécules anti-inflammatoires générales , telles que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les stéroïdes et l'acide hyaluronique, ce qui peut limiter la douleur mais ne pas affecter le résultat de la maladie " ajoutent-ils, selon les propos rapportés par MedicalNewsToday .

Cependant, les scientifiques précisent qu’il faut encore mener de nombreuses expériences ( in vivo ) avant que cette solution ne soit disponible aux personnes diagnostiquées avec de l’arthrose.

Les symptômes de l’arthrose de la hanche

Les principaux symptômes de l’arthrose de hanche sont la douleur, la difficulté à marcher normalement et une série d’autres symptômes moins évidents . En cas d’arthrose de hanche, les douleurs se situent au niveau du pli de l’aine ou de la fesse , mais elles peuvent irradier dans la cuisse et aller jusqu'au genou . Cette douleur est caractéristique, car elle n’apparaît qu’au mouvement et elle augmente progressivement lors de l’effort ( marcher, monter un escalier, etc. ). En revanche, elle cesse lorsque l’articulation est au repos . La gêne fonctionnelle qui entraîne une boiterie, elle, apparaît dans un second temps , lorsque l’arthrose de hanche a déjà progressé et qu’elle limite beaucoup les mouvements.

Il est essentiel de savoir repérer les premiers symptômes de l’arthrose de hanche pour éviter qu’elle ne devienne un véritable handicap au quotidien. Nous l’avons vu, la douleur (avec ses caractéristiques spécifiques) est le principal symptôme qui doit vous alerter. Il vaut mieux consulter sans tarder , car, généralement, la douleur ne fait son apparition que lorsque l’arthrose de hanche a déjà atteint un stade avancé . Certains signes sont significatifs, notamment le dérouillage matinal . Il s’agit d’une raideur articulaire qui est présente le matin au réveil et qui va progressivement disparaître lorsque l’articulation se sera échauffée . En cas de doute, le médecin vous fera passer des radios de la hanche.

Vidéo. Reconnaître une arthrose du genou

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité