Alerte sur des compléments minceur "naturels" dangereux

Publicité

Des chercheurs de l'université Paul-Sabatier à Toulouse révèlent que la moitié des compléments alimentaires "100% naturels" vendus sur Internet pour maigrir contiennent des médicaments dont certains interdits et dangereux.

Publicité

© FotoliaOn ne le dira jamais assez : il faut être très prudents quand on achète des produits pharmaceutiques sur Internet, notamment des compléments alimentaires. Une nouvelle étude menée depuis 2006 par l’équipe du Pr Myriam Malet-Martino de l’université Paul-Sabatier à Toulouse révèle que la moitié de ceux dits "100% naturels" et dédiés à la perte de poids contiennent des médicaments. Pourtant, "ils ont censés ne contenir que des extraits de plantes ou, pour certains, des vitamines, des acides aminés et/ou des minéraux" a rappelé la chercheuse. "En réalité, seuls 44% ( sur 150 testés, ndlr ) étaient conformes. Les autres contenaient principalement de la sibutramine et de la phénolphtaléine, seules ou en association." La première substance agissant comme coupe-faim est interdite en France parce qu'elle est dangereuse pour les artères et le coeur. La seconde, également bannie, est reconnue comme laxatif potentiellement cancérigène. "En France, à ma connaissance, aucun accident n’a encore été signalé, a déclaré le Pr Malet-Martino. Mais il y en a eu en Allemagne et à Singapour. Une façon d’y échapper serait d’éviter les produits d’origine chinoise et vendus à bas prix, deux points communs aux échantillons frauduleux de notre étude."

Dans l'étude, les chercheurs n'ont pas ciblé de pays comme la France mais les recherches tapées en anglais sur Internet comme "weight loss dietary supplements". De façon générale, sachez qu'il est recommandé d'acheter ses produits pharmaceutiques en pharmacie afin de bénéficier des conseils de professionnels.

Publicité
Source : 60 millions de consommateurs

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité