Alerte à la gale dans une école maternelle de Rennes

Une épidémie de gale sévit dans une école maternelle de Rennes. Cette maladie infectieuse de la peau très contagieuse touche actuellement une dizaine d’enfants.

Publicité
Publicité

L’école maternelle Jules-Isaac à Rennes est sur le qui-vive. Au cours des dernières semaines, une dizaine d’élèves scolarisés dans cet établissement a contracté la gale, une maladie infectieuse de la peau, comme le rapporte le quotidien Ouest-France dans un article daté du 4 juillet 2018. A l’origine de cette infection : un parasite de la famille des acariens, appelé Sarcoptes scabiei. Il provoque des démangeaisons qui s’accentuent la nuit et des lésions cutanées à des endroits caractéristiques : entre les doigts, au niveau des poignets, des coudes, des fesses et des plis des aisselles, selon l’Institut de Veille Sanitaire (Invs).

Publicité

"Tout le monde doit prendre le traitement préventif en même temps"

La ville de Rennes et l’école Jules-Isaac se veulent néanmoins rassurants. Il ne s’agit selon Thomas Billebeaud, président de l’association des parents d’élèves interrogé par Ouest-France, que d’ "une petite épidémie, avec une dizaine de cas seulement sur 300 élèves". Les enfants présentant des symptômes sont donc restés chez eux pour contenir l’épidémie mais l’école n’a pas été fermée. "Notre priorité, c’est d’éviter la psychose parmi les parents. La conduite à tenir, c’est que tout le monde doit prendre le traitement préventif en même temps." a précisé Thomas Billebeaud.

Traitement antiparasitaire et décontamination du linge

Publicité

Le traitement de la gale passe en effet par l’administration de médicaments antiparasitaires par voie locale ou par voie générale "aux sujets atteints et aux sujets contacts", rappelle l’Invs. Ce traitement doit s’accompagner d’un traitement du linge potentiellement contaminé, ce à quoi l’école rennaise s’est pliée en rassemblant les vêtements oubliés et en les enfermant dans des sacs plastiques. A la maison, les parents devront également décontaminer le linge en le lavant à 60°C et au besoin désinfecter le mobilier et la literie avec un acaricide. Cette petite épidémie n’a pas empêché la fête de l’école de battre son plein samedi 30 juin et de signer la fin d’une année scolaire bien animée.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité