Aixplorer : une échographie qui pourrait remplacer la biopsie du foie

Publicité

L’objectif de l’Aixplorer est de diagnostiquer les maladies du foie par une échographie. La machine a été testée dans le cadre d’une étude à l’hôpital Cochin, à Paris.

Publicité

Et si on pouvait éviter aux patients de devoir subir le prélèvement d’un morceau de foie pour diagnostiquer leur maladie ? L’Aixplorer, cet échographe révolutionnaire, mesure l’élasticité des tissus (élastographie) et pourrait faciliter le diagnostic des maladies hépatiques et la caractérisation des tumeurs. Il fonctionne 200 fois plus vite que les échographes traditionnels et permet des images plus lisibles.

Un diagnostic précis

Publicité
Publicité
Les chercheurs de l’hôpital Cochin (Paris) ont mené une étude auprès de 120 patients atteints de maladies chroniques du foie qui a permis de montrer que l'Aixplorer pourrait remplacer la biopsie du foie pour évaluer le stade de fibrose des maladies hépatiques. En pratique, l’appareil fournit une échographie du foie entier sur laquelle une seconde image en couleur est superposée. En révélant l’élasticité du tissu, les médecins peuvent localiser précisément les zones lésées du foie et mieux les traiter.
Cette technique a déjà fait ses preuves dans les cas de cancers notamment. Des travaux publiés en début d’année avaient également montré les avantages de l’élastographie chez les jeunes enfants présentant des douleurs abdominales et dans les domaines vasculaires et ostéo-articulaires.
es.

Vidéo : La nouvelle technique de contrôle du myélome (un cancer de la moelle osseuse)



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité