Addict au chocolat ? Blâmer votre cerveau !

Publicité

Selon une étude italienne, nos cerveaux réagiraient différemment à une stimulation chocolatée, expliquant la dépendance de certains aux sucreries.

Publicité

Voilà l’excuse que tous les accros au chocolat attendaient ! Des scientifiques de l’Institute of Clinical Physiology à Pise (Italie) ont montré que l’absorption de chocolat chez certaines personnes provoquait une sorte d’euphorie dans leur tête. Notre cerveau serait ainsi responsable de nos petites envies sucrées.

Une réaction différente au sucre

Publicité
Ces chercheurs italiens ont étudié la réponse des encéphales de plusieurs patients juste après la dégustation d’un carré cacaoté. Ils ont également évalué leur réaction lorsqu’ils regardaient des photos de gâteaux ou de tablettes de chocolat. Les scientifiques ont constaté que le cerveau réagissait différemment à ces stimulations. Chez certains, la tentation est trop grande pour y résister. A l'inverse, pour d’autres, les cerveaux ont à peine enregistré le goût du sucre. Il est donc plus facile pour ces personnes de se tourner vers une alimentation plus saine.

Aucun comportement addictif

L’étude italienne a toutefois précisé que le chocolat ne pouvait pas provoquer d’addiction, telle la toxicomanie, contrairement à ce qu’avaient affirmé des chercheurs néerlandais plus tôt cette année.
Source :The Telegraph

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité