A partir du 1er mars, votre médecin peut vous prescrire du sport sur ordonnance

A partir du 1er mars, votre médecin peut vous prescrire du sport sur ordonnance©Istock

Le sport sur ordonnance peut maintenant être prescrit aux patient atteints d’une affection de longue durée (AFD). Seuls certains professionnels de santé sont habilités à dispenser les cours.

Publicité
Publicité

Certaines maladies nécessitent la pratique d’une activité physique adaptée (ADA) pour prévenir ou limiter les facteurs de risque. Bonne nouvelle : depuis le 1er mars 2017, votre médecin traitant peut vous prescrire du sport sur ordonnance . Le mesure est entrée en vigueur, via un décret du Journal Officiel, plus d’un an après son adoption à l’unanimité par les députés dans le cadre du projet de loi relatif à la modernisation du système de santé.
"Dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d'une ALD, le médecin traitant peut prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient", indique le décret.

Le décret s’applique aux personnes souffrant d’affections de longue durée* (ALD), comme le diabète de type 1 ou de type 2, la mucoviscidose, la sclérose en plaques, le cancer, les accidents vasculaires cérébraux invalidants... Plus de 10 millions de Français seraient donc concernés selon les résultats 2015 du bilan de l'Assurance Maladie. Dans le cadre d'une maladie chronique, l'ADA réduit les fecteurs de risques et les limitations fonctionelles liées à la pathologie.

Publicité

Les patients ne seront pas remboursés par la Sécurité sociale

Qui peut dispenser les cours ? L’activité pourra être proposée par un professionnel de santé habilité : masseur-kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychomotriciens... (Pour la liste complète voir le décret). "Avec l'accord des patients, l'intervenant transmet périodiquement un compte-rendu sur le déroulement de l'activité physique au médecin prescripteur et peut formuler des propositions quant à la poursuite de l'activité et aux risques inhérents à celle-ci. Les patients sont destinataires de ce compte rendu", précise le décret.

Les patients seront-ils remboursés ? Les personnes éligibles au sport sur ordonnance ne seront pas remboursées par la Sécurité sociale. Certaines complémentaires santé ont cependant annoncé qu’elles pourraient proposer une prise en charge (Maif). L’APA peut également être remboursée par les collectivités territoriales (municipalités, départements, régions...) comme c’est le cas dans une trentaine de villes françaises, notamment Strasbourg depuis fin 2012.

* Voici la liste des "ALD 30" visées par le décret :

• Accident vasculaire cérébral invalidant
• Insuffisances médullaires et autres cytopénies chroniques
• Artériopathies chroniques avec manifestations ischémiques
• Bilharziose compliquée
• Insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves, cardiopathies congénitales graves
• Maladies chroniques actives du foie et cirrhoses
• Déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé, infection par le virus de l'immuno-déficience humaine (VIH)
Diabète de type 1 et diabète de type 2
• Formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), épilepsie grave
• Hémoglobinopathies, hémolyses, chroniques constitutionnelles et acquises sévères
• Hémophilies et affections constitutionnelles de l'hémostase graves
• Maladie coronaire
• Insuffisance respiratoire chronique grave
• Maladie d'Alzheimer et autres démences2, 3
• Maladie de Parkinson3
• Maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé
• Mucoviscidose
• Néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique primitif
• Paraplégie
• Vascularites, lupus érythémateux systémique, sclérodermie systémique
• Polyarthrite rhumatoïde évolutive
• Affections psychiatriques de longue durée
• Rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives
• Sclérose en plaques3
• Scoliose idiopathique structurale évolutive (dont l'angle est égal ou supérieur à 25 degrés) jusqu'à maturation rachidienne
• Spondylarthrite grave
• Suites de transplantation d'organe
• Tuberculose active, lèpre
• Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique

Vidéo. Sport : combien d'heures de sport faut-il faire par semaine ?

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité