A cause de la pénicilline, il développe le "syndrome du babouin"

Publicité

Un Ecossais a vu sa poitrine, ses aisselles ainsi que ses fesses virer au rouge après la prise d'antibotiques pour soigner son angine.

Publicité

Cet Ecossais se souviendra longtemps de sa mésaventure ! Souffrant d'une angine, il consulte son médecin traitant qui lui prescrit de la pénicilline. Mais incapable d'avaler les comprimés, il se rend à l'hôpital pour obtenir un traitement plus adapté. Un médecin urgentiste le place alors sous benzylpénicilline par voie intraveineuse, et lui donne des stéroïdes pour traiter l'inflammation.

Moins de 24 heures après la prise de ce nouvel antibiotique, l'homme âgé de 40 ans voit apparaître des plaques rouges sur son aine et son coude. Pensant à une allergie au médicament, le médecin décide de changer son traitement. Mais si en moins de deux jours son amygdalite va beaucoup mieux, l'éruption cutanée s'est propagée à ses aisselles, son ventre, ses cuisses et ses fesses, lui provoquant de vives douleurs. On lui diagnostique alors ce qu'on nomme "le syndrome babouin", car il rappelle le postérieur rouge de ces singes. Après l'arrêt du traitement par antibiotiques, 11 jours de prise de stéroïde lui ont permis de se débarasser de ces problèmes de peau.

Publicité
Très rare chez les enfants, ce syndrome est en général causé par une récation allergique à la pénicilline donc, mais également suite à une exposition au nickel ou au mercure. Plus fréquent chez l'homme, il disparaît en général en une semaine avec un traitement adapté.

Source : DailyMail

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité