Sexe : 9 personnes sur 10 l'ont déjà fait en dormant

Publicité

Une enquête de l’Ecole du Sommeil de Londres révèle que la sexomnie, une brutale montée de la libido pendant le sommeil pouvant conduire à la pratique d'actes sexuels, est un phénomène bien plus courant qu’on pourrait le croire.

Publicité

Avez-vous déjà entendu parler de la sexomnie ? Ce trouble du sommeil se manifeste par une brusque montée du désir sexuel alors qu’on dort profondément. Deux amants peuvent ainsi se réveiller en plein acte sans se rappeler avoir commencé quoi que ce soit. Une enquête menée par l’Ecole du sommeil de Londres montre que ce phénomène serait bien plus courant qu’on pourrait l’imaginer. Sur 13 000 adultes britanniques interrogés, 9 sur 10 ont reconnu avoir déjà pratiqué un acte sexuel alors qu’ils dormaient. Cette donnée comprend aussi bien le plaisir solitaire que l’échange amoureux.

Le stress, une cause de la sexomnie

Publicité
Cette forme de somnambulisme a été découverte il y a environ 13 ans et confirmée par des études scientifiques ( Can J Psychiatry, juin 2003 et Psychosom Med, mars 2002 ). Les personnes touchées par la sexomnie ignorent souvent leurs agissements, jusqu’à ce que leur partenaire les en informe. Beaucoup craignent de consulter mais il s’agit bel et bien d’un trouble du sommeil. Selon le Dr Guy Meadows de l’Ecole du sommeil du sommeil de Londres, les personnes qui ont une vie toujours plus stressante ne mettent pas leur cerveau sur "off" avant de dormir, ce qui peut agiter leur sommeil. Les autres causes de la sexomnie peuvent être une apnée du sommeil, un traumatisme émotionnel récent ou la consommation d’alcool ou de drogues.

Vidéo. Comment optimiser le sommeil

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité