9 médicaments jugés à risque retirés du marché en France

Publicité

L'Agence nationale du médicament annonce dans un communiqué le retrait de neuf traitements dont la balance bénéfices/risques a besoin d'être de nouveau évaluée suite à un contrôle effectué dans l'entreprise responsable de leur fabrication.

Publicité

© FotoliaDans un nouveau communiqué du 19 juillet 2016, l'ANSM annonce le rappel de neuf médicaments. En cause ? "De sérieuses réserves sur l'intégrité des données issues des essais de bioéquivalence", expliquent les auteurs. Chacun de ces traitements ayant été fabriqués au centre de recherche privé Semler Research à Bangalore en Inde sont donc retirés du marché afin de re-évaluer la balance bénéfice/risque, " à titre de précaution" seulement, précise l'ANSM.

Voici les spécialités concernées :

Publicité
- Atovaquone/Proguanil (Malarone)250mg/100 mg Sandoz
- Atovaquone/Proguanil (Malarone)250mg 62,5 mg/25mg enfant
- Atovaquone/Proguanil (Malarone)250mg 250mg/100mg TEVA
- Atovaquone/Proguanil (Malarone)250mg 62,5mg/25mg enfants TEVA
- Ebastine 10mg de chez Biogaran 10mg
- Ebastine Biogaran 10mg de chez Mylan Sas
- Ebastine Zentiva 10mg de chez SANOFI AVENTIS
- Ebastine Zentiva 10mg comprimé orodisepersible de chez SANOFI AVENTIS

Les auteurs du communiqué ont tenu a rassurer les consommateurs : "Ces suspensions ne concernent que des spécialités contenant trois substances actives et aucun risque de rupture ou d'interruption de traitement n'est à craindre dans la mesure ou ces médicaments sont disponibles sous d'autres marques".

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité