55 % des jeunes écoutent leur baladeur en période scolaire

Publicité
Publicité

Elle révèle que les 12/25 ans écoutent en moyenne 1h38 leur baladeur numérique par jour dont 1h en continu. Les 15-17 ans l'écoutent encore plus : en moyenne 2h05 par jour.

Fait marquant, 55% des jeunes disent utiliser leur baladeur pendant les périodes scolaires (révisions, récréations et intercours).... Ainsi, l'écoute des baladeurs se fait à tout moment de la journée et pour tous types d'activités.

Publicité
En dehors des temps scolaires, ils utilisent leur baladeur principalement dans la rue (80% des 15-17 ans et 78% des 18-25 ans), lors de loisirs (64% des 12-14 ans et 57% 15-17 ans) et avant de s'endormir (44% et 45% pour, respectivement, les 15-17 ans et les 12-14 ans).

75% des jeunes interrogés déclarent écouter leur baladeur à puissance moyenne. Cependant, ceux qui écoutent le plus leur baladeur sont aussi ceux qui l'écoutent le plus fort.

La notion de décibels reste assez floue : 2/3 tiers des jeunes ne savent pas ce qu'ils représentent. Les plus jeunes sont les plus ignorants (75% des 12-14 ans). Par ailleurs 3 jeunes sur 4 ne connaissent pas la réglementation sur le niveau sonore des baladeurs numériques.

L'enquête rapporte également que 40% des jeunes sondés ont déjà ressenti des acouphènes (bourdonnements, sifflements, etc.) après écoute de leur baladeur ou en sortant de discothèque. Ce chiffre augmente proportionnellement avec l'âge (63% des 18-25 ans). Le tiers des jeunes n'en ayant jamais ressenti connaît au moins une personne dans son entourage concernée par ces problèmes d'acouphènes.

Enfin, seuls 1/3 des jeunes déclarent avoir été informés des dangers du baladeur numérique via des campagnes nationales grâce à la télévision, les établissements scolaires et Internet principalement. Ainsi, 4 jeunes sur 5 savent que l'écoute prolongée à un niveau sonore élevé fait courir un risque de lésions sur l'audition. Les plus âgés (18-25 ans) sont les plus sensibilisés aux risques (91%). 87% des jeunes informés déclarent vouloir changer leur comportement d'écoute de leur baladeur, notamment en baissant le son, en respectant des pauses et en réduisant leur durée d'écoute par jour. 1/3 se disent même prêts à respecter ces trois facteurs à la fois.

Sources : conférence de presse de la Journée Nationale de l'Audition du 02 mars 2010. Site internet : http://www.audition-infos.org

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité