17 faux établissements de thalassothérapie épinglés

Publicité

Selon une enquête de la DGCCRF, plusieurs centres de thalassothérapie ne le sont pas vraiment. Un avertissement a été envoyé à 17 établissements.

Publicité

Vous voulez partir en thalassothérapie ? Soyez vigilant. Ce terme très attractif sur le plan commercial est utilisé abusivement par certains établissements qui proposent en réalité des soins "spas" ou "balnéothérapie". Ce qui n'est pas la même chose, rappelle la DGCCRF à l'origine de cette découverte. "La thalassothérapie consiste en l’utilisation sur un site marin privilégié des bienfaits des éléments marins (climat marin, eau de mer, boues marines), dans un but de remise en forme." Sur les 58 établissements contrôlés, 17 ont reçu un avertissement, cinq une injonction.

Des massages effectués par du personnel non qualifié

Publicité
Autre point de négligence : le non respect du label "Qualicert" associé à la thalassothérapie. Il impose notamment "une localisation en bordure de mer, l’utilisation d’une eau de mer naturelle, une surveillance médicale permanente, la présence d’une équipe professionnelle de soins, le souci permanent de l’hygiène et de la sécurité, des équipements de soins adaptés et entretenus." Or, la DGCCRF a remarqué sur huit établissemens l'affichant "l'absence du certificat dans l'espace d'accueil, l’absence d’affichage d’informations relatives aux règles de sécurité et d’hygiène à l’entrée du bassin, l’absence de la mention « équipements de soins adaptés et entretenus »". De plus, deux avertissements ont été adressés car des massages étaient effectués par des personnes non qualifiées.

A noter : La thalassothérapie est à distinguer du thermalisme car elle ne procure pas de soins de santé. Aucun soin ne peut y être pris en charge par la Sécurité sociale.

Vidéo. Comment faire une cure thermale ?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité