1 cas de virus du Nil en France : 3 départements à risque

Après la confirmation d'un cas de virus du Nil Occidental par une agence régionale de santé, les spécialistes appellent 3 départements du sud de la France à être vigilants.

Publicité
Publicité

Cela n'était pas arrivé sur un humain depuis 2003 à Nice. Le 2 octobre dernier, un cas de virus West Nile a été confirmé à Nîmes (Gard), rapporte l'agence régionale de santé (ARS) Languedoc-Roussillon. Cette fièvre qui provient du Nil Occidental se transmet par les moustiques eux-mêmes contaminés par les oiseaux. Aujourd'hui le patient est guéri et en bonne santé.
Comment se manifeste cette fièvre ? En général, aucun symptôme ne se déclare mais on constate parfois une sorte d'état grippal (courbatures, mal de tête...). Elle entraîne très rarement des complications neurologiques.

3 départements appelés à la vigilance

Publicité
Selon l'ARS, plusieurs cas de virus du Nil ont été diagnostiqués sur des chevaux du Gard, de l'Hérault et des Bouches-du-Rhône . "Les hommes et les chevaux sont des hôtes accidentels, ils ne peuvent pas transmettre le virus", rassurent l'agence régionale. Cependant, ces cas prouvent une circulation du virus dans ces trois départements. Les spécialistes recommandent donc d'être vigilants et se protéger des piqûres de moustiques dans ces régions.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité