9 aliments qui empêchent de bien digérer

Pour une grande partie d'entre nous, certains aliments "passent" moins bien que d'autres. Au-delà des particularités des produits en question, ces intolérances révèlent souvent des dysfonctionnements au niveau de l'estomac et du microbiote. Voici les aliments à limiter si vous souffrez de ballonnements et lourdeurs après le repas, et les astuces pour mieux les supporter.

Les légumineuses sont particulièrement riches en fibres. « Or, depuis de nombreuses années, on mange de moins en moins de fibres : il en faudrait environ 25 g par jour mais on est souvent loin du compte. Résultat, notre flore intestinale se modifie et les bactéries nécessaires à la bonne digestion des fibres peuvent manquer », note le Dr Warnet. A la clé : des gaz, des ballonnements, des soucis de transit type diarrhées ou constipation... Mais même si on a du mal à digérer les légumineuses, pas question de les éliminer de notre alimentation. « Au contraire, elles apportent de bonnes fibres dont on a besoin pour nourrir le microbiote », ajoute la spécialiste. La solution : rééduquer ses intestins en réintroduisant les fibres par petites portions (une cuillère à coupes de lentilles par exemple au début) et surtout adopter le bon mode de cuisson. L'étape du « trempage » préalable (10 à 20 minutes selon la variété) est en effet indispensable pour mieux digérer les légumineuses.

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité