6 choses fausses sur la sexualité féminine

Que ce soit sur l'orgasme, la masturbation ou les pratiques préférées, beaucoup d'idées fausses persistent sur la sexualité des femmes. Medisite a démêlé le vrai du faux avec la sexologue Aurore André.

Publicité

La femme se masturbe parce qu’elle n’est pas satisfaite sexuellement

L'homme pense parfois que si une femme s’adonne au plaisir solitaire alors qu’elle est en couple, c’est que sa sexualité n’est pas satisfaisante.

Publicité
Erreur : "L’un n’empêche pas l’autre" explique la sexologue Aurore André. Certes, elle peut vouloir combler une envie lorsque son mari est en déplacement professionnel par exemple. Mais cela peut être aussi une manière de se mettre en appétit. "Une patiente me racontait que la masturbation accroissait son désir de faire l’amour avec son partenaire ensuite" se rappelle notre interlocutrice. "Pour certaines femmes, l’auto-érotisme (masturbation mais aussi caresses sur d’autres parties érogènes du corps) est aussi un "outil" de détente et de relaxation" ajoute-t-elle. La masturbation permet également de mieux connaître son corps, ses zones de plaisirs, voire de découvrir l’orgasme. "Beaucoup de femmes ne connaissent pas assez leurs corps, ce qui impacte sur leur sexualité car elles sont moins capables d’orienter leur partenaire pour atteindre le plaisir", remarque la sexologue.

A savoir : "La masturbation peut être utilisée dans un rapport à deux pour l’intensifier." Une femme peut ainsi se masturber pendant la pénétration ou lors d’autres caresses pour accroître son désir, et ce, pour le plus grand plaisir de son partenaire.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité